Électrostimulation

Développe, raffermit et renforce les muscles

L’électrostimulation imite tout simplement les contractions musculaires naturelles du corps.

Des électrodes sont placées à des endroits stratégiques, puis des micro-impulsions électriques sont envoyées au niveau des nerfs ou des muscles pour déclencher des contractions musculaires.

La technologie Slendertone… des résultats garantis.

slendertone physotech

Électrostimulation musculaire

Rappelons d’abord que l’électrostimulateur fut initialement conçu par des médecins à des fins thérapeutiques. Son principe de fonctionnement est fort simple. Habituellement créé par le cerveau, l’influx nerveux est reproduit sous forme d’un léger courant électrique. La contraction ainsi provoquée demeure donc entièrement naturelle puisque seule la provenance du message est changée.

Les principes fondamentaux de l’électrostimulation ont été mis en évidence il y a plus de 200 ans par Galvani avec sa désormais célèbre expérience sur la cuisse de grenouille. Depuis le temps, des progrès considérables ont marqué l’application de cette technologie et c’est en 1965 que la compagnie Bio-Medical Research d’Angleterre mit au point l’appareil tel qu’on le connait aujourd’hui.

L’électrostimulateur permet de doser exactement la force de la contraction et d’en obtenir autant qu’on le désire (plus de 1 000 en 45 minutes) et ce, sans l’aide de la volonté. Un court temps de repos est accordé aux muscles après chaque contraction, ce qui assure une élimination rapide des toxines, se traduisant ainsi en une absence de courbatures.

Les effets

Le fait d’obtenir autant de contractions provoquera immanquablement le raffermissement musculaire. Les résultats varieront évidemment selon l’état du muscle au début. Les effets ainsi obtenus se comparent avantageusement à ceux acquis par les moyens traditionnels.

Raffermissement

L’appareil est avant tout destiné à l’amélioration du tonus musculaire (raffermissement). Comme tout exercice, une fréquence et une régularité des séances sont essentielles pour obtenir les résultats escomptés. Deux à trois séances par semaine pendant un à deux mois suffiront pour donner des résultats remarquables.

Développement

Le développement de muscles faibles ne posera aucun problème. Sur des muscles déjà forts, il faudra cependant provoquer des contractions importantes afin d’assurer la participation de toutes les fibres. Puisqu’il n’y a pas de résistance contre un poids, on ne peut s’attendre à une hypertrophie exagérée du muscle. Si tel est le but recherché, en combinant l’électrostimulation à l’entraînement par poids et haltères, on parvient à des résultats spectaculaires.

Amincissement

Il convient ici de corriger une erreur largement répandue. De nombreuses personnes s’attendent à maigrir, c’est-à-dire à perdre du poids. Ce n’est généralement pas le cas. Il ne faut pas oublier que l’électrostimulation entraîne une faible dépense en calories. C’est par les tension des muscles relâchés qu’on peut s’attendre à un amincissement. Dans le cas d’embonpoint, il convient donc d’associer l’exercice à un régime alimentaire équilibré.

Condition physique

Trente minutes d’électrostimulation équivaudraient à deux heures d’entrainement intensif selon certaines études. La force, la puissance et par conséquent l’endurance musculaire sont augmentées beaucoup plus rapidement que par les moyens traditionnels. Toutefois, en l’absence d’essoufflement et de rythme cardiaque accéléré, puisque l’exercice se pratique sans effort, on ne peut noter d’amélioration au niveau des conditions cardio-vasculaire et pulmonaire. Cette lacune sera facilement comblée par un léger programme d’exercice de type aérobique.

slendertone physotech

TARIFS

30$ : 1 électro (45 min)

175$ : 8 électros

POUR PLUS D’INFORMATION OU POUR PRENDRE RENDEZ-VOUS

CONTACTEZ-NOUS

Se muscler sans effort, c’est la mission Slendertone

Les faits

Que ce soit l’Actualité de février 1988 ou La Presse du 4 février 1984 qui vantaient les mérites de cette technologie, sans compter un nombre important de publications scientifiques et spécialisées, tous sont unanimes à affirmer qu’il s’agit là d’un très bon complément à l’entraînement traditionnel. Et c’est en 1972 qu’elle fut reconnue par le comité Olympique puis endossée par l’Association canadienne d’Athlétisme.

Efficacité

Dans 95% des cas, l’efficacité est certaine. Il convient alors de déterminer les cas où l’utilisation de l’appareil sera sans effet. Citons en exemples les personnes souffrant de troubles glandulaires, de rétention d’eau et de problèmes aigus d’obésité. Les facteurs susceptibles d’en affecter le bon fonctionnement sont une faible musculature, une vie sédentaire et un excès de poids.

Précautions

Le fait que les courants utilisent sont extrêmement faibles ne garantit pas que la méthode est sans risque. D’un usage abusif pourrait en résulter de sérieuses courbatures, voire des lésions musculaires. Un exercice progressif ainsi qu’un suivi méticuleux seront de rigueur. Enfin, il existe quelques cas où l’électrostimulateur est à proscrire, tels les porteurs d’un stimulateur cardiaque et les personnes souffrant de maladies neuromusculaires ou inflammatoires. Mais pour toute personne en bonne santé, on ne voit que des avantages à l’emploi de l’électrostimulateur.

Slendertone Physotech
BIO-MEDICAL RESEARCH INTERNATIONAL
XBody Physotech Model

Voir aussi  XBody

LA NOUVELLE GÉNÉRATION EN FITNESS
VOIR DÉTAILS